Le blog

Edouard Hurtrez (Promo 2013 - Lille) - Responsable des ventes secteur chez Lidl

Edouard Hurtrez.jpg2AI : Vous êtes diplômé depuis 2013, pourriez-vous nous présenter votre parcours depuis la fin de vos études ?
J'ai commencé à chercher du travail après avoir rendu ma thèse. Fin octobre 2013, je me suis inscrit sur les principaux sites de recrutement, j'ai été approché par quelques cabinets de recrutement via les réseaux sociaux professionnels et j'ai participé à de nombreux salons... Dont celui de l'APEC où j'ai eu un premier contact avec ce qui allait devenir mon futur et premier employeur : LIDL.

2AI : Au cours de votre formation à l'ISEG Business & Finance School vous avez effectué à deux reprises des semestres à l'étranger dans des universités partenaires. Pouvez-vous nous en dire un peu plus ?
J'ai effectué un premier séjour en troisième année à Shanghai. Mon but en partant là-bas était double : dans un premier temps vivre une expérience personnelle la plus enrichissante possible et la plus en marge de ma vie française/européenne mais aussi, l'essor de la Chine en faisait une destination de premier choix selon moi pour espérer avoir un sérieux bagage en phase avec l'économie mondiale à mon entrée dans la vie active.
Je suis aussi parti à New York en 5ème année. Toujours dans l'idée d'avoir un parcours étudiant le plus complet et "moderne" pour pouvoir me démarquer dans ma recherche de travail plus tard. Le MBA de la St John's a été l'épreuve la plus difficile à surmonter. Les différences de fonctionnement scolaire peuvent déstabiliser...

2AI : Qu'est-ce que vos expériences à l'étranger vous ont-elles apporté ? Vous ont-elles aidé quant à votre insertion professionnelle ?
Ces expériences à l'étranger m'ont apporté en premier lieu une ouverture d'esprit. Dans le monde du travail - en France - c'est important de pouvoir prendre de la hauteur par rapport aux habitudes si françaises, surtout en tant que manager. A l'étranger, le management s'oriente plutôt vers l'encouragement par le positif alors qu'ici on a souvent tendance à ne parler que du négatif.

2AI : Depuis fin 2013, vous êtes « Responsable des ventes secteur » chez Lidl. Quelles sont vos principales missions ?
Le métier de Responsable des ventes secteur se divise en trois missions principales :
- la gestion économique ;
- la gestion des ressources humaines ;
- la gestion commerciale d'un secteur.
Un secteur est composé de 4 à 6 magasins, répartis en fonction du chiffre d'affaires. Plusieurs secteurs font partie d'une direction régionale LIDL généralement basée au centre de la région. Mon secteur est composé de 4 magasins, gérés par 4 chefs de magasins et 4 équipes d'une dizaine de personnes. Je manage donc 44 employés dont 8 agents de maîtrise.
Le travail au quotidien consiste à faire respecter le concept LIDL, en tenant compte des objectifs économiques que je fixe en collaboration avec mes chefs de magasin. Le tout dans les meilleures conditions possibles en fonction des impondérables comme les absences, longues maladies, problèmes techniques ou logistiques. C'est 80% de management et de contrôle. Je suis le responsable pénal de mes 4 magasins.

2AI : Quels sont vos projets sur le long terme ?
Aujourd'hui j'ai l'autonomie, les responsabilités et tous les avantages que je pouvais espérer avoir pour un premier emploi, je suis déjà formateur de RVS après seulement quelques mois en poste ! C'est une vraie marque de confiance de la part de mon supérieur hiérarchique que de me permettre d'évoluer au quotidien.
Les perspectives d'avenir sont nombreuses et si mes compétences me le permettent je ne doute pas que mes responsables sauront me faire profiter d'opportunités d'évolution, en France ou à l'étranger.