Le blog

Sylvia Sannelli (Promo 2008 - Lille) - Chef de Projet chez Alstom

Sylvia Sannelli.jpg2AI : Sylvia, vous êtes diplômée de la promo 2008, pouvez-vous revenir sur votre parcours depuis votre diplôme ?
Je suis dans la même boîte depuis que j'ai été diplômée. J'ai intégré Alstom lors de mon stage de 4ème année puis j'y suis restée ! J'ai continué mon stage pendant la 5ème année en gérant le MBA à Paris le week-end puis le boulot le reste de la semaine. Un peu difficile en terme de rythme mais je voulais avoir déjà un pied dans l'entreprise à la fin de mon cursus pour maximiser mes chances d'embauche à la sortie.
J'ai travaillé de 2007 à 2010 chez Alstom à Valenciennes, sur le site qui fabrique des trains et métros entre autres. Mon stage m'a permis de travailler dans un environnement international puisque je m'occupais du métro de Budapest avec un transfert de production en Pologne...
Puis ensuite, j'ai été embauchée en tant que Costing Manager pour projet du RER A puis je suis passée responsable des approvisionnements/relations fournisseurs toujours sur ce même projet.
Depuis 2010 je travaille sur le site de Charleroi qui est en charge de composants spécifiques du train (chaines de traction et convertisseurs de train).

2AI : Quels ont été les points forts de votre formation à l'ISEG Business & Finance School ?
Je dirais qu'à l'ISEG Business & Finance School on nous apprend à nous adapter à tous les environnements. Le fait que les intervenants soient des personnes qui sont dans la vie active et participent réellement à la vie des entreprises est un gros plus. Ils sont pour la plupart très expérimentés et nous donnent une vision réelle du monde du travail et le côté opérationnel qu'il peut parfois manquer dans le côté théorique des cours.
L'autre gros plus pour moi a été le côté pratique avec les stages. On voit tout de suite ce qu'on veut ou ne veut pas faire et ça nous permet de choisir les bonnes options pour la suite du cursus et affiner nos recherches d'emploi par la suite.

2AI : Pourriez-vous nous expliquer en quoi consiste votre métier ?
Je suis actuellement chef de projet pour les convertisseurs auxiliaires et convertisseurs de traction des trains. Je gère un portefeuille de projets à différents niveaux de maturité pour lesquels je suis responsable du QCD (Qualité, Coûts, Délais). J'ai sous ma responsabilité fonctionnelle des équipes qui peuvent aller de 3 à 20 personnes en fonction des projets. Nous livrons les convertisseurs aux ensembliers (constructeurs de train) en interne (autres sites Alstom) comme en externe.

2AI : Qu'est-ce qui vous plaît le plus dans votre métier ?
J'aime beaucoup le côté "touche à tout" du chef de projet. Je fais du planning autant que de la technique et de la finance et le fait d'avoir des équipes en fonctionnel est aussi intéressant (un tremplin j'espère avant d'avoir la responsabilité hiérarchique). Ensuite le côté international et multiculturel que j'ai la chance d'avoir dans la vie de tous les jours est pour moi un vrai plus.
Je travaille uniquement avec l'international. C'est une vraie richesse de pouvoir échanger avec des personnes qui travaillent différemment avec un autre mode de pensée. J'ai aussi la chance d'aller sur les sites avec lesquels je travaille ou voir les clients directement (Chine, Inde, Italie, Pologne etc...). Ça crée aussi quelques soucis de communication parfois car tout se fait en anglais et ce n'est la langue maternelle pour personne (ou presque), mais c'est réellement très formateur.

2AI : Quels enseignements vous ont été les plus utiles dans votre vie professionnelle ?
L'adaptation et la réactivité sont des mots clés. Il faut sans cesse s'adapter à son environnement de travail, aux changements ou aux interlocuteurs qu'on a en face de soi. Ne pas avoir peur de poser des questions !! Il vaut mieux poser une question plutôt que de se tromper, ça peut parfois coûter cher. Il faut savoir rester humble aussi et ne pas demander trop dès le départ. Si on fait ses preuves dans l'entreprise, elle nous le rendra.

2AI : Vos projets ?
J'aimerais devenir chef de projet train sur un site de fabrication, avec un client plutôt international. Les équipes sont plus grandes et l'aspect production est beaucoup plus important, les difficultés sont différentes de celles d'un site de composants.
Ou pourquoi pas prendre la responsabilité d'un département, pour avoir un peu plus de management ! Je me vois continuer dans un grand groupe pour garder l'aspect international et mobilité.