Le blog

Carla revient sur son année de présidente du BDE

Depuis le printemps 2015, le BDE Catch Up a animé la vie étudiante du campus de Lyon, avec un week-end d'intégration IONIS, des afterworks, soirées mouvementées, un week-end ski et a terminé l'année dans une bonne ambiance avec un gala très réussi, rassemblant étudiants, équipe administrative et intervenants.

Carla, présidente du BDE Catch Up, revient sur cette expérience :

Carla.jpgVous venez de passer un an en tant que présidente du BDE de l'ISEG, quel effet cela fait de terminer cette belle aventure ?

Le fait de terminer cette aventure m'a surtout permis de prendre conscience de l'expérience humaine qu'est le BDE dans son ensemble. On a vraiment passé une année magnifique avec ses avantages et surtout ses inconvénients mais les bons moments ont toujours fini par prendre le dessus !

Quel est votre meilleur souvenir ?

Mon meilleur souvenir a été le gala de fin d'année. C'était pour nous l'aboutissement de toute une année de travail. On a appris à connaitre beaucoup d'étudiants, on a passé pas mal de temps avec eux lors de nos évènements et ça nous a vraiment permis de créer des liens avec certains. Le gala de fin d'année nous a pris beaucoup de temps et on y a vraiment mis du coeur. Le rendu final nous a vraiment étonné. On était très fiers de ce qu'on avait fait et l'enthousiasme des étudiants durant la soirée nous a touché. Je pense que finir cette année de cette manière a été la meilleure chose qu'on puisse avoir.

Et le pire ?

Le pire moment de cette année a probablement été le moment ou l'ancien président du BDE Catch Up est parti faire ses études à l'étranger. C'était à la fois difficile pour nous tous d'accepter la situation vu qu'on « perdait » de base notre ami, mais on a dû aussi modifier le fonctionnement du BDE et j'ai ensuite repris la présidence. C'était une période difficile mais on s'en est sorti et les évènements ce sont enchainés. Du côté de l'organisation, on a eu quelques soucis techniques qui nous ont créé beaucoup de stress sur le moment mais on finit toujours par en rigoler une fois qu'on prend du recul sur la situation !

Que cela vous a-t-il apporté ?

Cette association m'a apporté beaucoup de chose, j'ai appris à mieux gérer le travail de groupe mais aussi à trouver des solutions rapides face à des imprévus. Le BDE demande beaucoup d'implication et de temps, il faut vite se mettre dans le rythme pour pouvoir faire la part des choses entre les cours et le BDE. Au-delà de ça, la meilleure chose qui me soit arrivée dans le BDE restera, je pense, l'équipe que nous avons formée. On est aujourd'hui plus soudés qu'au début et malgré la fin de l'aventure, les amitiés qui se sont formées resteront toujours plus fortes.

Le BDE Unexepected a remporté les élections pour l'année prochaine, que pouvez-vous leur donner comme conseils ?

Je pense surtout que le BDE dépend vraiment de la relation qui sera entretenue entre les membres de l'association, le travail de groupe est le plus difficile dans cette expérience. Il faut savoir prendre sur soi et être à l'écoute des autres. Sans ça, les tensions peuvent vite se former et se répercuter sur l'ensemble des étudiants. Si j'ai bien un conseil à donner au BDE Unexpected, c'est de profiter de l'année qui les attend parce que le temps passe extrêmement vite !

Merci beaucoup pour vos réponses Carla, et bravo au BDE Unexpected qui reprend la main, avec pour commencer : l'organisation du week-end d'intégration !


8283390440405_n.jpg